vendredi 21 avril 2017

Inventaire

Après deux nuits de grand gel, je passe à un premier inventaire...
Le dégât le plus spectaculaire, dès l'entrée du jardin, annonce la tendance


Cette floraison est fichue, c'est clair, mais je crains encore plus pour les bourgeons arrière qui n'ont pas belle allure, eux non plus! C'est la première fois de ma vie que le gel survient sur les fleurs de la glycine. En général, une partie des bourgeons gelaient, mais les autres étaient là pour la relève.

Que dire des érables japonais? Grillés, eux aussi, comme mon vieil A. dissectum Garnet...


Les merles souffriront de la disette cette année, Evereste n'a pas mieux supporté cette agression...


et même les rosiers n'ont plus fière allure!


Les vivaces sont bien ramollies et les hostas qui avaient si bien démarrés ont été brutalement freinés, malgré qu'ils étaient à couvert sous le bambou et protégés  - le croyais-je - par son feuillage.


Que de belles promesses qui se sont évaporées en deux nuits! Je ne peux pas mettre le jardin sous cloche, et je suis bien obligée de supporter sans geindre...

Deux nuits très froides sont encore devant le jardin et moi! On serre les dents - et on se serre les coudes!

23 commentaires:

  1. Les gelées ont fait des dégâts ! Certaines plantes vont se redresser mais le plus frustrant ce sont ces floraisons si prometteuses stoppées net dans leur élan. Courage !

    RépondreSupprimer
  2. Hallo Gine,
    I always visit your blog and sorry never leave a comment because I am not a good writer.
    Your photo's bring tears in my eyes. And I can imagine how you are feeling. Everything you were waiting for the whole winter long dissapeard in 2 night's. I have no idea if the Glycine will bring new flowers this year. I keep my fingers crossed for you that your roses will lift up later.
    Have a wonderful weekend ahead.
    Rosehugs Marijke

    RépondreSupprimer
  3. Bien pénibles ces gelées tardives !

    RépondreSupprimer
  4. de très bon travail dans ton jardin

    RépondreSupprimer
  5. C'est désolant; j'espère que certaines te feront la surprise de survivre.
    Bon week-end quand même
    Kélig

    RépondreSupprimer
  6. Je compatis... c'est bien triste...

    RépondreSupprimer
  7. Une saison de fichue ! J'ai connu ça en juin dernier quand les pluie interminables ont empêché les roses de s'ouvrir. Heureusement, on rebondit vite et on garde l'espoir de nouvelles floraisons à venir.
    Courage, Gine !

    RépondreSupprimer
  8. Nous avons aussi subi quelques dégâts mais pas à ce point. Je compatis.

    RépondreSupprimer
  9. ici le gel a ravagé nos fruitiers, grillé nos acers et je crains les conséquences sur les futures floraisons de la pivoine qui baisse dangereusement la tête
    je crois n'avoir jamais vu d'aussi gros dégâts que les tiens, ça brise le coeur
    Gros bisous et bon week end malgré tout

    RépondreSupprimer
  10. Que c'est rageant ! Un tit coup de colère çà fait du bien aussi çà défoule et après retour à la zénitude et à l'espoir. Bizzzzzh je file au jardin il y a tant à faire et ici c'est la sécheresse si inhabituelle qui le fait rager.

    RépondreSupprimer
  11. quelle désolation !!!!
    ça fait vraiment mal au cœur de voir ces dégâts
    chez moi aussi 4 nuits en négatif
    je pense fort à tous les arboriculteurs ou viticulteurs qui ont tout perdu avec ces terribles gelées tardives sur leur production future foutue....
    je te souhaite que tout ce qui arrive maintenant au jardin sera épargné et pourra prospérer et fleurir tranquillement
    bisous
    patricia

    RépondreSupprimer
  12. C'est la désolation et il faut bien accuser le coup!
    Mais cette fois, le coup a été rude.
    Bon courage gine!

    RépondreSupprimer
  13. Quel spectacle de désolation Gine , c'est vraiment triste , courage .
    Chez nous pas de températures négatives 4 5° le matin et 17° et plus dans la journée .
    Bises

    RépondreSupprimer
  14. très dur ce printemps !!! c'est pareil chez moi , patience la nature va reprendre le dessus !!!

    RépondreSupprimer
  15. Triste et rageant. J'espère que tes plantes vont se remettre au moins et peut-être refaire une floraison plus tardive (pour les pommiers c'est raté hélas!)

    RépondreSupprimer
  16. J'ai grave les boules pour toi, pour nous tous. Chez moi, y a un peu le froid et beaucoup le sec qui font souffrir le printemps. Et l'annonce d'une nouvelle vague de froid la semaine prochaine m'achève. Oui, serrons-nous les coudes à distance : on est tous dans la mouise ! Bien à toi, chère Gine.

    RépondreSupprimer
  17. Dures tes photos. Le gel a été sévère chez toi. J'espère que les températures remonteront au dessus de 0° ces 2 nuits et qu'il ne gélera plus.
    Bon dimanche quand même

    RépondreSupprimer
  18. Terrible! moi qui tombe à genoux devant les glycines, je compatis vraiment. Et tes érables japonais, que j'avais tant admirés dans un de tes récents post. Je ne sais que te dire, à part de laisser à tes plantes le temps de s'en remettre. Pour les fleurs, bien sûr, c'est fini, mais les arbustes ont plus de force qu'on ne soupçonne. Bisous.

    RépondreSupprimer
  19. Le meme désastre dans beaucoup de jardins mais également dans les vergers , dans les champs ...
    Le gel , mais également la sécheresse commence à sévir !
    Espérons que certaines^plantes trouvent la force de se relever .
    bon courage .

    RépondreSupprimer
  20. Tes photos sont la réplique de ce que j'ai subi dans mon jardin. Le plus rageant c'est d'avoir réussi à ne quasiment rien perdre après un hiver si long et rude et de voir tant de dégâts alors qu'on était persuadé qu'on était bien loin de tout ça... Et il ne pleut toujours pas. La patience et la passion du jardinier sont souvent mises à rude épreuve. :-(

    RépondreSupprimer
  21. En effet, les dégâts sur la glycine et l'érable japonais sont impressionnants et je pense que la nature mettra du temps pour se remettre de ce choc thermique. Nous reverrons des feuillages cette année mais certainement tardivement. Bonne vacances et ne penses pas à ton jardin pendant ton séjour. Profites des beautés que tu vas découvrir.
    Belle journée...Jocelyne

    RépondreSupprimer
  22. Triste constat! C'est tellement décevant de voir une floraison anéantie si brusquement! Ma glycine blanche allait fleurir pour la toute première fois, la bleue se préparait à être superbe! Mon acer est tout flétri aussi mais à mon grand étonnement le petit érable en pot, lui, a finalement redressé ses feuilles après une nuit passée dans la serre!
    De toute façon, on ne peut rien y faire, il faut composer avec la Nature... Tout cela sera vite oublié grâce aux autres merveilles que recèle ton jardin! ;)
    bisous

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires qui comme de petites fleurs émaillent mon quotidien